Home » Événements » Ebouelle Contest 6

Ebouelle Contest 6

Ebouelle Contest 6

Malgré un cruel manque de neige cette saison et des conditions printanières, les Wetzayers sont parvenus à relever le défi de l’organisation de la sixième édition de l’Ebouelle. Grâce à un énorme travail fourni par les services de la station, les bénévoles et HO5 park de jour comme de nuit, la plupart des festivités ont été maintenues ! Big air, road gap en show nocturne, concerts (Lyricson, Kya Bamba, Luke), Ebouelle Art Contest… le freestyle a littéralement envahi les rues et les pistes de la station !

GUILLAUME SBRAVA DOMINE LE CONTEST SKI !

Les qualifications amateurs ont ouvert le bal le vendredi soir en nocturne sur le front de neige. Pour coller à l’ambiance bûcheron de cette sixième édition, HO5 Park a shapé une table à butter avec en sortie un totem «hache», une table d’une vingtaine de mètres et une canon box «tronçonneuse». Quarante riders ont répondu à l’appel pour s’arracher les huit dernières places disponibles pour le Contest pro du week-end et le contrat de sponsoring avec Giro. C’est finalement Quentin Gamond qui s’impose (The White Trees). Edouard Pascal, Basil Flatin, Raphael Vouillamoz, Dylan Guilaud, Gael Adam, Bastien Lebrun et Camille Boyer gagnent également leur ticket pour le Contest pro qui attaque directement le lendemain.

Comme annoncé par la journaliste de skipass, Sarah Pinton, «comparé aux éditions précédentes, le niveau est monté d’un cran avec la présence des meilleurs riders français : Guillaume Sbrava, Tom Barnier, Steven Chambet, Sandy Collet, Tom Granier, JL Ratchel, Nzo Locarini, César Fabre, Baptiste Causse, Lucas Hogland, Max Fornier, Nico Bijasson ou encore Antoine Mayet et Jérémy Pancras (pour ne citer qu’eux). Après une bonne session d’entraînement dans la matinée, les hostilités ont débuté sous la forme d’une jam session. Les riders devaient effectuer un run sur la table et un autre run sur la canon box ou la table à butter. Nous avons assisté à un festival de Cork 9 parmi lequel Steven Chambet a essayé de se démarquer en posant un Flat 5 japan shifty stylé. Les runs s’enchainent jusqu’à 17h, les shapeurs donnent inlassablement des coups de pelle pour maintenir l’état du kicker et les riders marquent ponctuellement des pauses dans l’espace VIP pour se reposer et profiter du jacuzzi sous un soleil plombant. Après les concerts de Kya Bamba et de Lyricson sur le front de neige, tout le public (très nombreux !) se dirige vers la place de la mairie pour le désormais mythique road gap en show nocturne. Cette année, le format est un peu différent puisque les riders sont par équipe de trois et se battent pour empocher un prize money de 1000 euros. Toujours dans une bonne ambiance, les riders se lancent en rafales, faisant jaillir sur leur passage des flammes de chaque côté du kicker. Lucas hogland essaye pour la première fois un switch back flip laissant ses potes bouche bée mais c’est finalement l’équipe de Guillaume Sbrava, Tom Barnier et Baptiste Causse qui remporte le show sous l’oeil attentif du jury composé de Antoine Berger, Lao Chazelas et Thomas Theberge.»

À cause d’une neige très molle et d’une météo moins favorable, la jib session du dimanche a dû être annulée et remplacée par une free session sur les modules de la veille juste pour le plaisir de rider. Les dés sont jetés. Grâce à un cork 9 double reverse blunt et un 5 tape to blunt sur la butter to tree, Guillaume Sbrava remporte cette sixième édition de l’Ebouelle Contest, empochant par la même occasion un prize money de 5000 euros ! Suivent sur le podium Baptiste Causse et Tom Barnier.

MEDLAKOLOR AU SOMMET DE L’EBOUELLE ART CONTEST

Côté artistique, grâce à un sens du détail inégalé, une mise en scène intéractive faisant appel aux cinq sens et adaptée à la thématique imposée, c’est le collectif Medlakolor qui remporte le chèque de 2000 euros ! Le jury composé de deux journalistes du magazine Urban Culture, du président de l’office de tourisme et d’un Wetzayer a eu bien du mal à départager les participants. Durant ces quatre jours, les collectifs (Medlakolor, Artefakt, Poulaié Crew et Yote Pression) ont tous réalisé un travail de qualité et ont fait vivre tout le centre de la station au rythme du freestyle, du graph, de la customisation et de la musique ! Jamais les arts graphiques n’avaient été aussi présents à l’Ebouelle : quel succès !

RENDEZ-VOUS EN 2012

Cette sixième édition fut une réussite. L’événement continu de grandir au fil des années tout en gardant son esprit originel. Les Wetzayers tiennent à remercier tous les parte- naires de l’événement sans qui rien n’aurait été possible. Un grand merci à la station des Gets et à tous ses services, au conseil Général de Haute-Savoie, à Century 21 Thibon Immobilier, à Dark Dog, aux Chalets Grosset Janin, à la Maaf, Deadliners production, Virgin Radio, MCM, Extreme Channel, Ciné Léman, We ski, Freepresse.com, au Zebra 3, à l’Igloo Chalet Club, à SMTK communication, SAS industry, Coppel Maintenance, Galerie Norbert Hanse, IBS, NST ecowax, Sooruz, The White Trees, Globe, Giro, Le restaurant les Copeaux, Rock Altitude, et les commerçants de la station qui nous ont soutenus. Le rendez-vous est déjà fixé à l’année prochaine, avec encore plus d’art et de concerts

> Le site officiel

> La Galerie Photo

L’Esprit d’Ebouelle – Le Film – Ebouelle Contest 6



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.